Chine : découverte authentique
Chine

« Circuit découverte de la Chine »
 
…Pekin, Xi An, Hangzhou, Suzhou, Shanghai…
12 jours/9 nuits
 
Jour 1 : Paris / Pékin
 
Rendez-vous des participants à l’aéroport de Paris Roissy Charles de Gaulle et assistance Tours Square pour les formalités de départ.
Envol à destination de Pékin sur vol régulier de la compagnie AIR FRANCE.
HORAIRES DE PRINCIPE : 
Décollage de Paris CDG à 13h50, vol AF 128.
... Prestation et nuit à bord ...
 
Jour 2 : Pékin
 
Accueil à l’arrivée, transfert en centre-ville. 
 
Vous débuterez la visite de Pékin par la découverte du Temple des Lamas.
Ce temple, en réalité une lamaserie, est l’ancien palais de l’Eternelle Harmonie, qui appartint à l’empereur Yongzheng (1723-1735) jusqu’à son accession au trône. Au temps de sa splendeur, au XVIIIème siècle et XIXème siècle. le monastère hébergea jusqu’à 300 lamas tibétains, mongols et mandchous. 
 
Continuation pour le Stade National de Pékin de l’extérieur également surnommé «  le Nid d'Oiseau » pour son architecture. Il est situé dans l'Olympic Green au nord de Pékin. Le stade fut la principale structure des Jeux olympiques d'été de 2008 et des Jeux paralympiques. 
 
Il fut l'hôte des épreuves d'athlétisme et de la phase finale du tournoi de football, ainsi que des cérémonies d'ouverture et de clôture. Se trouvant à l'est du Centre national de natation de Pékin, l'enceinte offre une capacité d'accueil de 91 000 places pendant les Jeux olympiques, dont 11 000 sièges temporaires et 140 suites de luxe pour les plus riches. Après les Jeux, le volume a été réduit à 80 000 places et le Nid d'Oiseau est utilisé aujourd’hui pour les compétitions sportives et évènements culturels nationaux et internationaux.
 
Déjeuner. Transfert à votre hôtel puis installation. Journée libre pour découvrir Pékin à votre rythme ou bien vous reposer de votre voyage.
 
Dîner. Nuit à l’hôtel.
 
Jour 3 : Pékin
 
Petit déjeuner.
 
Visite de la Grande Muraille.
La Grande Muraille de Chine, ou « Long Mur de dix mille Li » serait – dit on – le seul ouvrage humain que l’on discerne à l’œil nu depuis la lune. Elle ondule comme l’échine d’un dragon sur quelques 6000 km, depuis la mer de Bohai jusqu’au désert de Gobi, en traversant cinq provinces et deux régions autonomes. Haut de 18m à 6m, large de 6.50m à sa base et de 5.50m à son sommet, cet ouvrage colossal est jalonné de près de 25 000 bastions et de 15 000 tours de guet. 
Les toutes premières étapes de la construction de la Muraille remontent au Vème siècle avant notre ère, mais le tracé définitif fut arrêté vers 220 av. J.C. par le premier empereur de Chine, Qin Shi Huangli, qui fit relier les anciennes fortifications érigées à l’époque des Royaumes combattants et les étendit vers le Nord afin de repousser les assauts des hordes nomades.
 
Déjeuner. Continuation vers les Tombeaux Ming de Changling.
 
Les treize tombeaux où sont inhumés les Empereurs de la dynastie Ming se trouvent au pied des Monts de la Longévité céleste, à 50 km au Nord-Ouest de Pékin. Protégés au Nord, à l’Est et à l’Ouest par un arc montagneux, les treize Mausolées se trouvent à cet endroit jugé favorable par les géomanciens, selon le Fengshui. Là reposent 13 des 16 empereurs Ming.
On pénètre dans cette vaste nécropole en passant sous les portiques qui jalonnent la Voie Sacrée, longue de 7km, flanquée de 36 gardiens de pierre. 
 
Cette garde d’honneur se compose de douze dignitaires civils et militaires et de douze paires d’animaux (lions, chameaux, éléphants, chevaux et créatures fabuleuses). La voie des esprits s’arrête au pied du Chang Ling, tombeau de Yongle (1402-1424). Seuls celui-ci et celui de l’empereur Zhu Yiyun (1572-1620), le Ding Ling, se visitent, et ce sont d’ailleurs les plus intéressants. 
 
Arrêt dans une fabrique de cloisonnés en cours de route puis, retour à Pékin.  
Dîner « Canard laqué » (vin compris) et nuit à l’hôtel. 
 
Jour 4 : Pékin
 
Petit déjeuner. Visite de la Place Tian An Men.
 
Plus grande esplanade au monde, située au centre de la ville, elle était  la  porte principale du Palais impérial sous les dynasties des Ming et des Qing. Face à la cité impériale, s’étend, sur près de 40 hectares, la grande place de la porte de la Paix céleste. Au Nord, le mur rouge de la cité impériale s’élève des deux côtés du portail imposant de la porte Tian An Men.
 
Continuation vers la Cité Interdite.
 
Egalement connue sous le nom de Palais impérial que les Chinois eux-mêmes nomment la ville rouge, elle a été la résidence de 24 empereurs. Avec une superficie de 72 hectares, elle comporte plus de 9000 pièces. L’ancienne ville impériale était autrefois entourée de murs. Après la chute de l’empire  en 1912, la cité interdite fut peu à peu ouverte au public.
De nos jours, l’ancienne ville impériale est occupée en partie par «le musée du palais ». Les innombrables monuments historiques et objets d’art précieux font du Palais impérial le plus grand lieu culturel et artistique de Chine.
 
Déjeuner.
 
Départ pour le Temple du Ciel.
Au XVème siècle, la dynastie des Ming construisit des autels au Sud, au Nord, à l’Est et à l’Ouest de Pékin pour offrir des sacrifices au Ciel, à la Terre, au Soleil et à la Lune. Sous la dynastie des Qing (1644- 1911), les travaux d’agrandissement en firent le plus grand sanctuaire de Chine. Il couvre une superficie de 273 hectares. C’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux grâce à sa conception très symbolique, à l’harmonie de ses couleurs et au volume parfait de ses bâtiments.
 
Dîner puis Soirée Legend of Kung Fu. Nuit à l’hôtel.
 
Jour 5 : Pékin / Xian (train couchette)
 
Petit déjeuner.
 
Visite du Palais d’Eté.
 
L’empereur Yongzheng décida de se faire aménager une vaste retraite estivale dans le Nord de Pékin. Ce Palais d’été ne fut achevé que sous Qianlong (1736-1796). Certains édifices, bâtis sur les conseils des jésuites, s’inspiraient de palais européens comme le château de Versailles.
 
Déjeuner chez l’habitant.
 
Balade en tricycle dans les vieux quartiers de Hutongs.
 
Au sud de la ville tartare s’étendait la ville extérieure, elle aussi fortifiée, où les Mandchous avaient, dès leur arrivée, relégué les Chinois. Les portes des maisons y étaient plus basses, les hutongs (ruelles) plus étroites et les bols moins bien remplis. On y buvait de l’eau chaude et non du thé, trop coûteux. Les habitants étaient chaussés de sandales et non de bottes de feutre. Cependant les fonctionnaires respectables et les riches marchands blasés aimaient de temps à autre, venir s’encanailler dans les quartiers du Pont du Ciel ou de la Grande Barrière. Dans les ruelles animées par les spectacles de bateleurs, ils trouvaient des maisons de thé et des restaurants de spécialités, des bazars et des théâtres, des bains publics. 
 
Non loin de là, dans le Liuilichangjie, la rue des antiquaires, on trouve tout ce que la capitale peut offrir en matière d’antiquités, d’art et de kitsch, derrière des devantures soigneusement restaurées pour faire plus couleur locale.
 
Vous aurez l’occasion de découvrir le Métro de Pékin. Dîner puis, transfert à la gare, train de nuit 1ère classe pour Xi’an (compartiments à 4 couchettes molles). 
 
JOUR 6 : XIAN
 
Arrivée à la gare, transfert à hôtel pour prendre un petit déjeuner.
 
Visite de la Petite Pagode de l’oie sauvage.
 
Symbole de la ville de Xi’an. La pagode est située dans l’enceinte du Temple de la bienveillance, dont la fondation, remonte au milieu du VIIème siècle. Le célèbre pèlerin bouddhiste Xuan zang, à son retour de l’Inde, s’installa dans ce temple afin d’y traduire en chinois les textes sacrés qu’il avait collectés au cours de son périple. Un petit musée dans un édifice annexe du temple lui est consacré. La construction de la pagode fut ordonnée en 652 pour que l’on puisse y déposer les textes  précieux rapportés par les pieux pèlerins. Les murailles de l’ancienne ville Tang passaient à près de 3 km au Sud du temple, ce qui permet de se faire une idée de l’étendue de la capitale ; pourtant les environs du temple ne furent jamais construits et constituaient déjà à l’époque un lieu de villégiature de toute beauté.
 
Direction Terra Cotta (45 Km = 1h).
 
Déjeuner dans un restaurant local.
 
Visite de l’Armée de soldats de terre cuite. Site archéologique où l’on a découvert des Soldats de Terre « grandeur nature ».
 
Cette découverte est considérée comme la découverte archéologique la plus importante du siècle. A environ 30 km de Xi’an, s’offre le plus grand spectacle archéologique de Chine, aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité Interdite : l’Armée de soldats de terre cuite. Vieille de 2000 ans est incroyablement bien conservée, elle continue de veiller sur l’ancienne nécropole impériale. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXème siècle.
 
Dîner à base de Raviolis et soirée folklorique Danses Tang.
Nuit à votre hôtel.
 
JOUR 7 : XIAN – HANGZHOU (vol intérieur)
 
Petit déjeuner.
 
Visite de la Grande Mosquée.
L’une des plus importantes de Chine, elle fut fondée sous les Tang en 732, mais les bâtiments actuels sont pour les plus anciens du XIVème siècle. Ses nombreux bâtiments en bois se distinguent par le style, un mélange d’architectures traditionnelles chinoises et islamiques. Les éléments traditionnels comme le minaret, la salle des prières et le mirhab qui indique la direction de la Mecque sont d’inspiration musulmane. La salle de prières principale n’est ouverte qu’aux musulmans. Par contre, les toitures recourbées, les arcs et les pavillons sont de style chinois. Avec ses cours intérieures, la mosquée ressemble plutôt à un temple chinois.
 
Promenade dans le quartier musulman.
 
Déjeuner. Transfert à l’aéroport et vol pour Hangzhou (horaires à confirmer). Accueil à l’arrivée, transfert.
 
Croisière sur le Lac de l’Ouest.
 Site principal de la ville, montagnes verdoyantes, eaux du lac limpides, et des plantes luxuriantes. Long de 2.8 km d’Est en Ouest et large de 3.3 km du Sud au Nord. Divisé en cinq parties par les digues Bai et SU. Dîner, puis nuit à votre hôtel.
 
JOUR 8 : HANGZHOU – SUZHOU
 
Petit déjeuner.
 
Visite de la Pagode des Six Harmonies.
Edifiée en  970, bâtie en brique et en bois, composée de 13 étages externes et sept niveaux internes, elle servait de phare.
Son nom vient de la pratique des six harmonies bouddhiques, qui prémunissent les rivages contre les débordements du fleuve, lorsque ses eaux refluent sous l’effet du mascaret. (Env. 8 m de haut).
 
Visite de la  pharmacie traditionnelle chinoise : Hu Qingyu 
Créée en 1874 par le fameux commerçant officiel Hu Xueyan dans la dernière dynastie des Qing, cette pharmacie toujours en service sert à la fois un musée de médecine traditionnelle chinoise. Couvrant une superficie de plus de 4000 m2, elle se compose d’une salle d’exposition, d’une salle de manufacture des médicaments, d’une clinique de soin de sante, de la pharmacie et d’un restaurant à base de nourriture médicinale. 
 
Déjeuner. Visite du village de Longjing où est produit le fameux thé vert du même nom. Vous découvrirez les plantations de thé. 
Longjing ou puits du Dragon est aussi le nom d'une source. Maintenant, le Longjing désigne principalement une variété de thé. Produit du village de Longjing, relevant de la municipalité de Hangzhou, chef-lieu de la province du Zhejiang, ce thé est un thé vert torréfié, qui avait été jadis divisé en quatre catégories : « Lion, Dragon, Nuage et Tigre ». Mais, la plupart des connaisseurs sont d'avis que le thé de Longjing produit sur le pic du Lion (Shi feng) est le meilleur. Il se caractérise par une infusion de couleur verte, un arôme parfumé et un goût velouté ; par ailleurs, ses feuilles sont particulièrement belles dans l'eau. La qualité de l'eau détermine la réussite de l'infusion. A Hangzhou, infuser le thé de Longjing dans l'eau de la « source creusée par le Tigre » (Hubao quan) est la meilleure manière d'apprécier le thé. 
Les feuilles du thé vert ne sont pas fermentées ; après la cueillette elles sont immédiatement  torréfiées ou chauffées à la vapeur. C’est le thé le plus consommé en Chine. 
 
Direction Suzhou (173 km ; 2h15) Arrivée et installation à l’hôtel. Dîner puis nuit à l’hôtel.
 
 
JOUR 9 : SUZHOU- SHANGHAI   
 
Petit déjeuner.
 
Le Jardin du maître des filets.
Crée au XIIème siècle, il doit son nom à l’un de ses propriétaires qui se qualifiait de pécheur (ou maître des Filets) montrant par là son détachement face à sa carrière politique et son désir de se rapprocher de la nature. C’est l’un des plus petits jardins de Suzhou (un demi-hectare). Malgré sa taille, il rassemble tout ce qui fait le charme des jardins lettrés, sans que jamais on ne se sente à l’étroit. Ce microcosme est considéré comme une réussite exemplaire de l’art des jardins.
 
Visite d’une usine de dévidage de vers à soie, avec show-room et défilé de mode.
 
Déjeuner. Transfert en direction de Tongli, cité lacustre.
 
Tongli, situé à environ 30 minutes de Suzhou. Facilement accessible, ce village  vaut largement le détour. Traversé par de nombreux canaux, Tongli propose de nombreuses petites ruelles, des restaurants typiquement locaux, des jardins cachés. Inutile de prendre un plan, le mieux est d'encore de se perdre dans ce dédale et de vagabonder dans Tongli. C’est la cité lacustre faisant partie de la Venise de l’Orient.
 
Visite des maisons musées puis balade en gondole. Continuation pour Shanghai et installation à l’hôtel.
 
Dîner puis balade au quartier animé de Xintiandi. Nuit à l’hôtel.
 
JOUR 10 : SHANGHAI
 
Petit déjeuner.
 
Le Jardin du Mandarin Yu. La création de ce célèbre jardin remonte au XVIème siècle. On y présente sur 2 hectares tout l’art paysager du Sud du Yangtsé au temps des Ming et des Qing : étangs, ponts, kiosques, etc…
C’est un jardin vieux de 400 ans. Les pavillons, les rochers artificiels, les eaux, les galeries en zigzag et les murs-dragon ont incarné la quintessence des architectures des époques Ming et Qing, plus de 40 sites pittoresques captivants.
 
Vous découvrirez ensuite la Vieille ville.
 
Autrefois circonscrite à l’intérieur de ses murailles, remplacées en 1912 par le boulevard circulaire, l’ancienne ville chinoise est en cours de reconstruction depuis le début des années 90. Shanghai est prisonnière d’un passé envers lequel elle éprouve un sentiment de défiance et de fierté, pour l’heure la vieille ville n’a rien perdu de son charme et les anciens bâtiments conservent tout leur coté colonial. Les vieilles rues étroites bordées de maisons en bois cèdent la place à un pseudo patrimoine empli de chinoiserie et apprécié des touristes.
 
Déjeuner. Le Temple du Bouddha de Jade.
Le temple se dresse au Nord-Ouest de la ville, près de l’intersection d‘Anyuan Lu et de Jiangning. Il doit son nom à deux statues du Bouddha rapportées de Birmanie en Chine par un moine, appelé Weiging en 1882. L’une représente Sakyamuni assis, sculpté dans un bloc de jade blanc de plus de 1000 kg, de 1,90 m de haut et orné de pierres précieuses offertes par les fidèles. La seconde, celle du bouddha couché de 96 m de long est plus petite et de la même origine ; elle est allongée sur un lit d’acajou.
 
Temps libre dans la rue de Nankin pour faire un peu de shopping. 
 
Dîner puis soirée acrobates. Nuit à votre hôtel.
 
JOUR 11 : SHANGHAI / PARIS  
 
Petit déjeuner. Le Musée de Shanghai.
Fondé en 1952, y sont exposées d’importantes collections illustrant dans un ordre chronologique l’évolution des arts de la Chine. Ses onze galeries abritent les plus belles collections de peintures, bronzes, sculptures, céramiques, calligraphie, jade, mobilier des dynasties Ming et Qing, pièces de monnaies, sceaux et art des minorités. La collection de bronzes a la réputation d’être la meilleure au monde.
 
Déjeuner.
 
La Concession Française. Au sud de Yan’an Lu, coincé au nord de la ville chinoise, se tenait la concession française. Territoire chinois sous contrôle français de 1849 à 1946 dans la ville de Shanghai. Mais cent ans d'histoire ont laissé les traces à Shanghai : "les beaux quartiers à la française", "les belles architectures", mais ce qui est le plus important, c'est la prédilection de la culture française qui influence les shanghaïens profondément jusqu'aujourd'hui.
 
Traversée en Ferry de Puxi à Pudong (5-10mn) Dîner. En option : Possibilité diner d’adieu au restaurant panoramique tournant Rivering 28 : nous consulter
 
Transfert à l’aéroport. Formalités et envol pour Paris.
 
JOUR 12 : PARIS  
 
Arrivée à Paris.
 
… FIN DE NOS SERVICES …
 
Tarifs et disponibilités sur demande
 

 

Retour à la page précédente